Publicités

Donald Trump annonce une peine de 10 ans de prison pour quiconque vandalise des statues publiques au milieu des manifestations de Black Lives Matter

Donald Trump a autorisé le gouvernement fédéral à arrêter toute personne vandalisant des statues et a averti que tout coupable qui commet l’acte encourt jusqu’à 10 ans de prison, au milieu des manifestations de Black Lives Matter aux États-Unis. 

Donald Trump annonce une peine de 10 ans de prison pour quiconque vandalise des statues publiques au milieu des manifestations de Black Lives Matter

Le président américain a fait cette annonce dans un tweet le mardi 23 juin. 

Il a déclaré que des mesures seraient prises immédiatement, et a également menacé que l’ordre pourrait être utilisé «rétroactivement pour la destruction ou le vandalisme déjà causé». 

Il a écrit: «  J’ai autorisé le gouvernement fédéral à arrêter toute personne qui vandalise ou détruit un monument, une statue ou tout autre bien fédéral aux États-Unis avec jusqu’à 10 ans de prison, conformément au Veteran’s Memorial Preservation Act ou à toute autre loi qui pourrait être pertinent. 

«Cette action est prise immédiatement, mais peut également être utilisée rétroactivement pour la destruction ou le vandalisme déjà causés. Il n’y aura pas d’exceptions!’

 

L’annonce fait suite à des semaines de manifestations contre le racisme concernant la mort de George Floyd et d’autres Afro-Américains entre les mains de policiers blancs, des militants appelant à la suppression des monuments commémoratifs du passé colonialiste du pays.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :