Publicités

Des violences post-électorales éclatent en Guinée

Il y a eu plus de violence en Guinée alors que le pays attend les résultats définitifs de l’élection présidentielle de dimanche.

Au moins une personne est décédée à Conakry, la capitale, lors d’affrontements entre partisans de l’opposition et police.

Les premiers résultats suggèrent que le président Alpha Condé, âgé de 82 ans, est en tête du scrutin.

Lundi, son principal challenger, Cellou Dalein Diallou, s’est plaint de fraude et s’est déclaré vainqueur.

Il y a eu des violences répétées depuis la décision du président Condé de briguer un troisième mandat, ce qui a nécessité une modification de la constitution guinéenne.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :