Publicités

Dans le « money time », la défense des Rockets renverse les Bucks

Derrière un Russell Westbrook de gala (31 points, 8 passes, 6 rebonds), une défense de fer en fin de match et 61 tentatives à 3-points (record NBA égalé), Houston est venu à bout de Milwaukee malgré un déficit de huit points avec trois minutes à jouer (120-116).

Ce duel entre deux prétendants au titre de MVP, James Harden (24 points, 7 rebonds, 7 passes, 6 interceptions) et Giannis Antetokounmpo (36 points, 18 rebonds, 8 passes), et deux prétendants au titre NBA a tenu ses promesses.

Comme face à Boston vendredi, Milwaukee démarre la rencontre sur les chapeaux de roues. Khris Middleton et Giannis Antetokounmpo agressent le cercle texan et marquent 20 des 24 premiers points de leur équipe (24-11). Les Rockets rentrent toutefois dans leur match grâce aux entrées d’Austin Rivers et de Ben McLemore. L’adresse des deux remplaçants donne de l’énergie aux hommes de Mike D’Antoni et leur défense monte d’un cran.

 

Ils profitent de la sortie de Middleton et d’un passage catastrophique de Donte DiVincenzo pour finir le quart temps sur un 21-5 pour virer en tête (32-29).

Dans le sillage d’un Russell Westbrook percutant et altruiste, Houston confirme et prend dix points d’avance (49-39). C’est de nouveau Middleton qui réveille Milwaukee mais l’attaque de Mike Budenholzer peine à générer de bons tirs face aux switchs texans. Si les deux All-Stars surnagent, leurs coéquipiers forcent et enchaînent les pertes de balles. Malgré tout, la quatrième faute de James Harden, jusqu’ici maladroit (3 sur 10 aux tirs), confirme le renouveau des Bucks. Giannis et Middleton ramènent leur équipe à une longueur mais ce diable de Russell Westbrook finit la mi-temps en trombe pour remettre les Bucks dans les cordes (62-54).

Les Bucks reprennent du poil de la bête

P.J. Tucker, alors à 0 sur 6 de loin, fait mouche deux fois de suite pour commencer le troisième quart-temps mais Milwaukee s’accroche grâce au chantier de Brook Lopez dans la raquette. Le pivot profite de son avantage de taille pour marquer sept points et lancer un 9-0 de son équipe (70-68).

James Harden répond par un 3-points avec la faute mais le momentum reste du côté des Bucks. Giannis Antetokounmpo utilise son envergure pour réduire à néant la défense physique de P.J. Tucker et sept points de suite du Grec redonne l’avantage à son équipe (84-81). Jeff Green et Danuel House Jr répondent dans le corner à 3-points, mais un nouveau tir de loin, cette fois de Kyle Korver, garde les Bucks en tête (90-89).

Les deux équipes se rendent alors coup pour coup pour débuter le dernier quart-temps mais Milwaukee parvient à rester devant. Brook Lopez, servi près du cercle par ses coéquipiers, continue sur sa lancée et un 3-points de Khris Middleton donne huit points d’avance aux Bucks avec moins de quatre minutes à jouer (112-104).

La défense de Houston fait la différence

Le talon d’Achille de Milwaukee, les ballons perdus, permet toutefois à Houston de recoller. Les Bucks perdent trois ballons de suite et un 9-0 de Houston en 90 secondes inverse la tendance (113-112) ! Milwaukee stoppe l’hémorragie grâce à son seizième rebond offensif mais deux lancers-francs de Russell Westbrook gardent Houston devant au score avec 28 secondes à jouer (115-114).

Après un lay up rapide de Giannis Antetokounmpo et deux nouveaux lancers-francs de Russell Westbrook, le « Greek Freak » se précipite et perd le 23e ballon des Bucks. Danuel House Jr en profite pour donner trois points d’avance aux Rockets (119-116). Khris Middleton rate alors deux fois l’opportunité d’égaliser et Houston enregistre une deuxième victoire de suite dans la bulle d’Orlando pour s’emparer de la quatrième place à l’Ouest.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :