Publicités

COTE D’Ivoire – Carnet noir: Le premier ministre ivoirien et candidat du parti au pouvoir à la prochaine élection présidentielle, Amadou Gon Coulibaly est mort.

Pris d’un malaise ce mercredi 08 juillet 2020, après le Conseil des Ministres, Le chef du gouvernement ivoirien a rendu l’âme dans la meme journée.

Amadou Gon Coulibaly ne briguera par la magistrature suprême ivoirienne lors de l’élection présidentielle prévue le 31 octobre 2020. adoubé par le président sortant, Alassane Dramane Ouattara, pour être le candidat du RHDP (le parti au pouvoir) lors de ces consultations électorales, le premier ministre de Côte D’ivoire est décédé ce mercredi 8 juillet 2020  des suites d’un malaise cardiaque. Son décès a été confirmé à la télévision publique ivoirienne par Patrick Achi, le secrétaire à la présidence de la République. Relayant les condoléances du Chef de l’Etat, ce dernier a déclaré que…

«J’ai la profonde douleur de vous annoncer que le premier ministre Amadou Gon Coulibaly nous a quitté en ce début d’après-midi après avoir pris part au conseil des ministres. La Cote D’Ivoire est en deuil. Je salue la mémoire d’un homme d’Etat, de grande loyauté, de dévouement et d’amour pour la patrie. Avec la disparition d’Amadou Gon Coulibaly la Cote D’Ivoire perd un modèle pour la jeunesse, un exemple de compétence, d’ardeur au travail et d’abnégation»

Amadou Gon Coulibaly  est rentré à Abidjan le 2 juillet 2020 après deux mois d’hospitalisation en France pour des problèmes cardiaques. Le Conseil des ministres du mercredi 8 juillet 2020,  était le premier auquel il a assisté depuis son retour à Abidjan. Malheureusement, ce sera également le dernier. Le débat sur la succession d’Alassane Dramane Ouattara est donc relancé.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :