Publicités

Coronavirus: le vaccin développé par l’Université d’Oxford générerait une double protection

Ce vaccin entraîne une réponse immunitaire comportant des anticorps et des lymphocytes T

Le vaccin développé par l’Université d’Oxford contre le nouveau coronavirus, qui fait course en tête avec celui de l’entreprise américaine Moderna, offrirait une « double protection. »

D’après les résultats obtenus qui seront publiés lundi dans la revue de référence The Lancet, la première phase des essais cliniques menés sur l’homme a montré que l’inoculation du vaccin entraînerait une réponse immunitaire contre le virus comportant des anticorps et des lymphocytes T, « cellules tueuses » de l’infection, selon le Daily Telegraph.   

Cette combinaison immunitaire devrait générer une protection renforcée face au virus, toujours selon la même source citée par le quotidien britannique. 

 
 

Le vaccin développé à l’Université d’Oxford et dont les recherches sont largement financées par le gouvernement du Royaume-Uni, est basé sur un adénovirus (famille de virus qui regroupe une centaine de variétés) modifié qui affecte généralement les chimpanzés. 

Les essais cliniques sont actuellement menés sur 4.000 personnes auxquelles se joindront bientôt 10.000 volontaires supplémentaires. 

Mardi, l’entreprise de biotechnologie américaine Moderna a annoncé qu’elle entrerait à la fin du mois dans la phase finale de ses essais cliniques pour un vaccin contre le nouveau coronavirus, devenant le premier laboratoire dans le monde à parvenir à cette étape. 

 
Publicités
Étiquettes :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :