Publicités

Coronavirus: le monde ne va pas revenir à la normalité dans un « avenir prévisible » (OMS)

« Le virus reste l’ennemi public numéro un »

Le monde ne va pas revenir à l' »ancienne normalité dans un avenir prévisible », a estimé lundi l’Organisation mondiale de la santé (OMS), au lendemain d’une journée record de 230.000 nouveaux cas de coronavirus.

« Le virus reste l’ennemi public numéro un, mais les actions de nombreux gouvernements et personnes ne reflètent pas cela », a déclaré aux médias le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en estimant que « trop de pays vont dans la mauvaise direction ».

Le nouveau coronavirus a contaminé plus de 13.049.461 personnes dans le monde et causé la mort d’au moins 571,812 individus, selon un bilan officiel établi par le site Worldometer lundi à 08:45 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus touché, avec 137.782 décès, suivi du Brésil avec 72.151 morts, le Royaume-Uni (44.819), le Mexique (35.006) et l’Italie (34.954).

Au vu de ces chiffres en constante croissance, de nombreux pays envisagent le reconfinement total ou partiel après l’assouplissement des mesures restrictives mises en place pour endiguer l’épidémie.

La semaine dernière, le président Donald Trump a officiellement lancé la procédure de retrait des Etats-Unis de l’Organisation mondiale de la Santé, qu’il accuse d’avoir tardé à réagir face à la pandémie de coronavirus.

Cette notification sera effective au terme d’un délai d’un an, soit le 6 juillet 2021, ont précisé plusieurs responsables du gouvernement américain.

 
Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :