Publicités

Coronavirus en France : l’épidémie semble légèrement fléchir

CORONAVIRUS FRANCE. Le Covid-19 continue de se propager dans le pays, mais à un rythme moins soutenu. Le fameus « R », le taux de reproduction du virus, est passé à 0,93 dans l’Hexagone. Les hospitalisations sont toutefois toujours en hausse en France ce jeudi.

Les infos sur le coronavirus jeudi 12 novembre 2020

  • L’épidémie de coronavirus est-elle en train de s’approcher de son pic en France ? C’est la question qui se pose depuis plusieurs jours, alors que des experts constatent une forme de plateau dans le nombre de personnes contaminées. Plusieurs indicateurs sont en baisse et si on consulte les dernières statistiques du Covid, calculées par Santé publique France, on s’aperçoit que le R, c’est à dire le nombre de reproduction du virus, est passé sous la barre fatidique de 1 depuis plus de trois jours. Cela veut dire désormais qu’en moyenne, un malade contamine moins d’une autre personne actuellement. Autrement dit, le virus ne se reproduit plus suffisamment pour progresser.
  • La baisse du R est un indicateur positif dans la lutte contre la propagation de la pandémie de Covid-19. À la suite de cette nouvelle, le professeur Antoine Flahault a estimé au micro de BFMTV ce matin que « la France a réussi à contrôler la deuxième vague de l’épidémie ». Il a toutefois indiqué que les mesures restrictives sont toujours nécessaires : « Il faut que le R diminue encore pour arriver en zone de sécurité et retrouver le contrôle de l’épidémie. […] Pour que l’épidémie s’éteigne, il va falloir que le R descende à 0,70 ou 0,60 ».
  • La situation continue d’être très préoccupante à l’hôpital en revanche, et on devrait franchir ce jeudi soir le pic des hospitalisations du printemps dernier. Le 14 avril, on comptait très exactement 32 292 patients pris en charge dans les établissements hospitaliers pour Covid-19. Le dernier bilan dévoilé hier fait état de 31 946 hospitalisations en cours. Un point positif doit en revanche être relevé dans les hôpitaux : si on approche du pic d’hospitalisations enregistré en avril, ce n’est pas le cas du nombre de patients en réanimation qui est de 4803 personnes dans le bilan d’hier, alors que le pic constaté entre le 6 et le 11 avril dépassait les 7000 patients (plus de 6700 le 14 avril). Cela signifie donc que, malgré les hospitalisations, on constate globalement moins de complications liées au coronavirus. Le résultat des enseignements du printemps et d’une meilleure prise en charge.
  • La question de la réutilisation des masques chirurgicaux a plusieurs fois été évoquée, notamment à la suite d’une étude d’UFC-Que-Choisir publiée mardi 10 novembre. La Direction Générale de la Santé (DGS) a quant-à-elle indiqué ce jeudi que « les masques chirurgicaux à usage unique doivent être jetés dans une poubelle après utilisation ». Toutefois, la DGS a aussi précisé que « des travaux sont en cours en France pour étudier si une éventuelle réutilisation [des masques chirurgicaux] est possible garantissant leur efficacité et leur capacité de filtration ».
  • C’est dans ce contexte que le Premier ministre Jean Castex va prendre la parole ce jeudi 12 novembre à 18 heures pour une nouvelle conférence de presse sur la situation sanitaire en France. Un point sur les 15 premiers jours de confinement est prévu, comme promis initialement. Jean Castex pourrait faire de nouvelles annonces, notamment sur les lycées (suivez les annonces dans notre direct sur le confinement ici). Mais c’est plutôt un statu quo voire un durcissement ou une prolongation qui sont attendus. Dans tous les cas, les commerçants qui attendent un assouplissement, devraient encore patienter. 
 
Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :