Publicités

Coronavirus en Auvergne-Rhône-Alpes : Pour limiter la diffusion du virus, un purificateur d’air dans les lycées expérimenté

  • La région Auvergne-Rhone-Alpes expérimente depuis mardi un purificateur d’air à haute intensité dans un lycée du Rhône.
  • Il s’agit d’assainir la qualité de l’air en réduisant la concentration de particules fines.
  • Ce système est utilisé en Allemagne pour lutter contre la circulation du coronavirus.

L’air, vecteur de la propagation du coronavirus ? Persuadé que la « purification de l’air » est un moyen efficace pour lutter contre l’épidémie, Laurent Wauquiez, président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes ( actuellement la plus contaminée de France) entend équiper les lycées de purificateurs d’air. Une première expérimentation a été lancée mardi à Saint-Priest dans le Rhône.

Un filtre à air « à haute efficacité » (HEPA), conçu par l’entreprise auvergnate Camfil, a été installé au lycée professionnel Fernand Forest. Sur 100.000 particules fines, le filtre n’en laisse passer que 5, indique la région précisant que les premiers tests, effectués en amont, se sont révélés très « convaincants ». « Le taux d’efficacité est de 99,9 % », assure-t-elle.

Taux de concentration des particules divisé par 8 en une heure

« Dès les premières secondes, la concentration de particules fines diminue. En vingt minutes, on constate une baisse de 75 % des particules les plus fines. En une heure, la concentration de particules dans la pièce où se trouve le dispositif est divisée par 8 », expose-t-elle.

La région Auvergne-Rhône-Alpes va investir 10 millions d’euros dans l’opération : 5 millions pour équiper ses 565 lycées, et 5 millions d’euros pour aider les communes et les départements à équiper les établissements scolaires mais aussi les maisons de santé.

« Alors que l’Allemagne a pris à bras-le-corps le sujet de la purification de l’air comme moyen de lutte contre la propagation du Covid-19, la France a un énorme train de retard sur ce sujet, estime Laurent Wauquiez. Je ne comprends pas que l’Education Nationale ne prenne pas ce sujet au sérieux ». Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a donc adressé une lettre au ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer afin que le gouvernement puisse suffisamment investir dans ce domaine.

Parallèlement, la Région va engager un travail avec le CEA de Grenoble sur les filtres HEPA mais aussi sur d’autres innovations afin de réaliser un test grandeur nature sur le Covid-19.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :