Publicités

Confinement : les étudiants internationaux peuvent-ils continuer d’étudier en France ?

Si les règles sont claires pour les étudiants français, elles le sont moins pour les élèves étrangers. Alors, comment ça se passe ?
Par la Rédaction

Cours à distance ou sur le campus, une question revient souvent au sujet des étudiants internationaux : est-il possible, si l’on est inscrit d’un établissement supérieur, de venir en France pendant le confinement ? Et la réponse est … oui !

Les démarches à suivre

Etre inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur français, constitue une dérogation permettant d’entrer en France.

Les étudiants internationaux – hors Union Européenne – doivent avoir passé un test dans les 72 h avant l’embarquement. Si cela n’est pas possible, il faudra le réaliser dès l’arrivée à l’aéroport.

« A partir 11 novembre, l’ensemble des personnes provenant des pays suivants seront dispensés de test à l’arrivée si celui-ci n’a pas pu être effectué avant embarquement : États membres de l’Union européenne, pays Schengen hors UE (Norvège, Suisse, Islande), Royaume-Uni, Andorre, Liechtenstein, Monaco, Saint-Marin, Saint-Siège, Australie, Japon, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Singapour, Corée du Sud et Thaïlande », précise le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Attention pour tous autres déplacements sur le territoire, il est obligatoire de fournir une attestation dérogatoire de déplacement, en français.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :