Publicités

CECI POUR FAIRE AUGMENTER LES PETITES PARTIES :RENDEZ LES PLUS AVANTAGEUSES!!!

 

– Pour faire grossir les petites parties comme il faut utilisez cette plante connu, très célèbre en Afrique son huile essentielle est vendu un peu partout , ceci est peut être nouveau pour vous , mais tous les guérisseurs la connaisse et la prescrivent Arbre de 10 – 12 m, originaire d’Afrique du Sud (nord), Tanzanie, Mozambique, présent dans d’autres pays d’Afrique en zones humides littoraux, en RDC on le trouve en abondance dans le Parc national de la Garamba. Avec ses feuillages persistant ou caduc selon le climat, grande feuille pennée à 8 – 10 folioles ovales, floraison nocturne nauséabonde, en longs panicules terminaux (1 m 80), grosses fleurs campanulacées à 5 pétales, gros fruit brun pendant à peau liégeuse lisse, la pulpe fibreuse, non comestible, contient de nombreuses graines La pollinisation est effectuée par les chauves-souris Histoire et tradition Dans les croyances africaines, c’est un arbre sacré car il apporterait la richesse Chez les lébous du Cap-Vert, les matrones utilisent fréquemment la pulpe de ses fruits mûrs en décoction et en friction sur les parties des jeunes enfants pour qu ils soient plus avantageux /geuses . Elles assurent que les mensurations pratiquées avant et après cette thérapeutique prouvent son bien-fondé En médecine traditionnelle wolof d’autres parties de l’arbre sont utilisées: l’écorce est employée dans les états épileptiques et les racines sont utilisées dans les traitements de la stérilité Parties utilisées Écorce, pulpe fraîche des fruits Propriétés de la plante L’écorce est utilisée dans la pharmacopée africaine entre autre pour traiter les morsures de serpents, soigner les maux d’estomac, les maux de dents. La pulpe est utilisée traditionnellement par les femmes comme produit de beauté mais aussi pour traiter les abcés, les plaies et blessures, elle entre aujourd’hui dans la confection de certains cosmétiques. En cosmétologie ce sont les actifs contenus dans le fruit qui ont fait la preuve de leur efficacité pour améliorer la fermeté et l’élasticité de la peau Depuis toujours dans la pharmacopée africaine la pulpe fraîche est prescrite en cataplasme pour traiter les rhumatismes et cuite elle était utilisée pour favoriser le développement des seins, des études ont démontré que cette pulpe contenait des lipides (stérols) qui étaient proches des hormones Antibactérien Le fruit pourrait être utilisé dans le syndrome des ovaires polykystiques On tire aussi de son écorce des remèdes localement réputés efficaces contre les morsures de serpent et les maux de dent ou d’estomac. Les Masaïs font fermenter la pulpe des fruits pour en tirer une bière très forte, le murutina.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :