Publicités

Cameroun – Travaux routiers: Trois ans après le démarrage de sa construction, la route Douala-Bonepoupa-Yabassi, longue de 95 km, n’est réalisée qu’à 34,8%

Les entreprises adjudicataires de ce marché de 61 milliards de FCFA justifient ce retard par des difficultés liées entre autres aux indemnisations, le coronavirus, la météorologie.

Les travaux de cet axe routier piétinent. Rendus sur le chantier en début de semaine en cours, les membres du comité régional de suivi du Budget d’investissement public (BIP) dans le Littoral ont été édifiés sur le taux d’avancement des travaux. Il est cumulé à 34,8% sur les deux lots du chantier. Le premier lot Douala-Bonepoupa, long de 45 km pour un montant de plus de 22 milliards de FCFA est réalisé à 35% par l’entreprise tchadienne Encobat BTP.

D’une durée de travaux de deux ans, sa livraison était prévue en avril 2019. Mais ce tronçon accuse un énorme retard. Les responsables de l’entreprise justifient cette lenteur par l’occupation du tracé routier, le coronavirus et ses contraintes, les pluies, le déplacement des poteaux électriques et des conduits d’eau, des indemnisations des familles impactées par les travaux. Sur le deuxième lot Bonepoupa-Yabassi, long de 50 km pour environ 39 milliards de FCFA, les travaux réalisés par Buns BTP, sont à 44%.

L’adjudicataire a déjà construit les ouvrages d’art, la canalisation des eaux de ruissellement et la préparation du sol. « Nous sommes descendus sur le terrain pour évaluer un certain nombre de situations qui compromettaient la bonne exécution des travaux de cette route. Nous allons porter là où il faut ce que nous avons constaté sur le terrain », promet l’honorable Albert Dooh Collins, président du comité régional de suivi du BIP dans le Littoral.

Réalisé dans le cadre du Plan d’urgence triennal (Planut) pour l’accélération de la croissance, la construction de l’axe Douala-Bonepoupa-Yabassi, a pour but de désenclaver le vaste bassin agricole et halieutique du département du Nkam, plongé depuis des décennies dans le sous développement.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :