Publicités

Cameroun-Télécommunications: Le Cameroun enregistre plus de 21 000 nouveaux abonnés à son nom de domaine «.cm»

Les noms de domaines en «.cm» sont passés de 32 861 en juin dernier, à 54 337 à ce jour. C’est le fruit de la récente campagne de promotion du nom de domaine du Cameroun lancée par le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng.

Le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 14 octobre 2020 rapporte que 21 476 nouveaux abonnés au nom de domaine du Cameroun «.cm» ont récemment été enregistrés. C’était lors de la campagne de promotion du nom de domaine du Cameroun qu’a lancé le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng. Pendant cette période, le nom de domaine du Cameroun était enregistré à 2 000 FCFA contre 7 000 FCFA habituellement.

Ainsi, les abonnés au nom de domaine camerounais sont passés de 32 861 enregistrés au 30 juin 2020, à 54 337 abonnés à la fin de la campagne. D’après le directeur de l’Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la Communication (ANTIC), Ebot Ebot Enow,  c’est une augmentation de 65%.

Ce domaine est en fait, selon le DG, «le code d’identification du Cameroun sur le réseau Internet. Il offre de nombreux avantages comme la visibilité des sites web, la disponibilité d’un grand nombre de noms de domaine et la contribution à la souveraineté numérique du pays», peut-on lire. Il précise également que: «l’enregistrement des noms de domaine Internet en ‘’.cm’’ n’est pas réservé aux seuls Camerounais. Toute personne physique ou morale, camerounaise ou non, y a droit».

D’après notre confrère, pendant la campagne initiée par le MINPOSTEL, le demandeur devait remplir un formulaire de demande d’enregistrement et y joindre les éléments exigés, à savoir le justificatif de paiement des frais et la charte de nommage du «.cm».

Enfin, Ebot Ebot Enow précise dans les colonnes du journal que: «nous n’avons pas accepté d’enregistrer un nom de domaine à connotation malveillante ou illicite. Nous avons également veillé au respect des droits des tiers, comme les marques notoires ou régulièrement déposées».

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :