Publicités

Cameroun – Sur les réseaux sociaux: Clash entre l’artiste Belka Tobis et le couple Roméo Dika-Mango

Belka Tobis critique la démarche de Roméo Dika, qui a récemment tanté ouvertement le Président Paul Biya. Ce qui a provoqué une réaction énergétique de Mango, l’épouse de Roméo Dika.

Les clashs entre artistes musiciens se multiplient sur les réseaux sociaux. Le dernier en date, c’est celui qui oppose Belka Tobis d’une part et le couple Roméo Dika et Mango Banack d’autre part.

Le 9 septembre 2020, Louis Roméo Ndoumbe Dika a officialisé sa démission des rangs du RDPC, à travers une lettre envoyée à Paul Biya, le président national dudit parti. Quelques jours avant, le chanteur avait exprimé sa colère contre le Chef de l’Etat en le qualifiant de «méchant». En fait, il réclame le paiement de ses prestations durant les campagnes du parti présidentiel depuis une quinzaine d’années, pour un montant estimé à 90 millions de FCFA.

Une démarche critiquée par son collègue Belka Tobis. «Depuis ma résidence à Paris, j’entends un musicien camerounais se plaindre à Yaoundé, je déclare solennellement que je ne serai pas derrière lui. J’invite tous les artistes camerounais à suivre mon exemple. Disons non aux manipulateurs. La paix, la paix, la paix. Je ne serai jamais un mouton», a écrit sur Facebook le 10 septembre, l’artiste désormais installé en France.

Cette sortie a provoqué la colère de l’épouse de Roméo Dika. Dans la foulée, Mango, de son vrai nom, Madeleine Ngo Banack, a publié un message de mise en garde à l’égard de Belka Tobis et de quiconque serait tenté de s’attaquer à son époux.

Voici son message:

«Belka Tobis, Roméo Dika n’est pas sur Facebook, mais moi, si, alors, contrôle ton langage cher aîné! Il ne s’est pas attaqué à toi, aussi gère ton couloir et tes choix en laissant son nom tranquille. Nous sommes tous les deux Bassa et bien que je vienne juste de perdre le peu de respect que j’avais pour toi, ne m’amènes pas à démarrer les clashes avec toi.

Trop c’est trop, Roméo Dika est ton petit-frère d’âge, hautement instruit, très bien éduqué et pas vantard que vous. Il n’est pas votre punching-ball et est libre de revendiquer le payement de ses factures après un travail effectué ! Mais la prochaine personne dans le milieu artistique qui lui manquera de respect aura affaire à moi, je dis bien quel que soit la personne !».

 

Publicités
Étiquettes : ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :