Publicités

Cameroun – Suite au carnage de Kumba: Cabral Libii appelle à l’instauration de l’état d’urgence en zone anglophone

L’opposant pense que cette solution permettrait de ramener la sécurité dans cette partie du pays, en proie à la guerre.

Les réactions se multiplient suite à la tuerie du 24 octobre 2020 dans une école à Kumba, dans la région du Sud-Ouest.

«Il faut être particulièrement inhumain, narcissique et insensé pour penser que tuer froidement des élèves peut rallier la communauté internationale à une cause.  Il faut être désespérément fou pour penser que l’Etat peut fléchir, que les institutions d’un pays peuvent s’arrêter de fonctionner parce que des terroristes sèment l’horreur», a réagi Cabral Libii sur Facebook.

Le député et président du PCRN soutient que «l’Etat doit prendre ses responsabilités avec une  fermeté à la mesure de l’horreur».

A ce sujet, l’opposant appelle à l’instauration de l’état d’urgence en zone anglophone, l’objectif étant de la pacifier.

Ci-après, son message:

«Monsieur Le Président de la République, Commandant des Armées, appliquez cet article de la constitution camerounaise contre les terroristes qui assassinent nos enfants!

ARTICLE 9: (1) Le Président de la République peut, lorsque les circonstances l’exigent, proclamer par décret, l’état d’urgence qui lui confère des pouvoirs spéciaux dans les conditions fixées par la loi.

(2) Le Président de la République peut, en cas de péril grave menaçant l’intégrité du territoire, la vie, l’indépendance ou les Institutions de la République, proclamer, par décret, l’état d’exception et prendre toutes mesures qu’il juge nécessaires. Il en informe la Nation par voie de message».

Publicités
Étiquettes : , , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :