Publicités

Cameroun – Suisse: Le Canton de Genève va examiner une pétition qui vise à déclarer Paul Biya ‘‘Persona non grata’’

Il s’agit des suites du dernier séjour tumultueux du Chef de l’Etat en Suisse.

Les 1er et 2 octobre 2020, le Grand Conseil du Canton de Genève va se réunir dans cette ville, la deuxième la plus grande de Suisse. Parmi les sujets inscrits à l’ordre du jour des travaux qui vont durer 48 heures, un qui intéresse particulièrement les Camerounais.

Cette instance va en effet examiner une pétition visant à déclarer le Président Paul Biya ‘‘Persona non grata’’ à Genève.

 

Si cette option se concrétise, ce serait un sérieux coup porté au Chef de l’Etat du Cameroun, qui passe l’essentiel de ces «courts séjours privés» (terme consacré pour désigner les vacances présidentielles) en Europe sur les bords du Lac Léman, précisément le très luxueux Hôtel Intercontinental de Genève.

Le dernier en date, du 23 juin au 5 juillet 2020 a été très agité. C’est que, des activistes camerounais de la diaspora, regroupés sous la Brigade Anti-Sardinards (BAS), avaient décidé de perturber ledit séjour du couple présidentiel. Ils avaient ainsi organisé plusieurs manifestations, dont la plus importante le 29 juin.

Dans la foulée de ces rassemblements hostiles au Chef de l’Etat, au pouvoir depuis 38 ans, des éléments de la garde rapprochée de Paul Biya étaient attaqués en justice par un journaliste suisse qui les accusait de l’avoir molesté. Ces derniers seront condamnés et expulsés du territoire suisse. 

Tout ceci avait donc décidé ‘‘l’homme Lion’’ à écourter son séjour. Et depuis lors, M. Biya n’est pas allé en vacances sur le Vieux Continent.

A la suite de ces évènements, le député suisse Sylvain Thevoz avait lancé une pétition visant à interdire le numéro 1 camerounais de séjour à Genève. La pétition avait récolté des milliers de signatures en quelques jours seulement.

 
Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :