Publicités

Cameroun – Situation Sécuritaire: Le député RDPC, Célestin Tabouli, sollicite le déploiement du BIR pour lutter contre la montée galopante de l’insécurité dans le département du Mayo-Danay (Extrême-Nord)

L’élu a adressé une correspondance à cet effet au ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo.

La montée galopante de l’insécurité dans la circonscription du Mayo-Danay Sud, qui comprend les arrondissements de Datchéka, Kalfou, Karhay et Tchibali, inquiète le député RDPC Célestin Tabouli, fraîchement élu à l’Assemblée Nationale.

Dans une correspondance adressée au ministre de de la Défense Joseph Beti Assomo, le 9 juillet 2020, dont l’objet est «Montée de l’insécurité dans le Mayo-Danay Sud», le député «présente la situation sécuritaire dans les quatre arrondissements marqués par des attaques armées», révèle le trihebdomadaire L’Œil du Sahel dans son édition du 13 juillet 2020.

L’élu soutient que les populations des quatre arrondissements susmentionnés «sont ces derniers temps victimes d’attaques à main armée par une bande de bandits qui sèment la désolation dans de nombreuses familles».

D’après lui, «ces hors la loi, ciblent nuitamment des citoyens quelques peu fortunés pour s’introduire avec effraction dans les domiciles et les dépouiller de leurs biens. La dernière victime en date est le commerçant Bagamla dit «La santé» de Doukoula qui a reçu la visite de onze brigands armés en cette nuit du 9 juillet 2020 qui, en plus des coups de machette qu’ils lui ont assené, ont emporté une somme de quatre millions de nos FCFA d’après les témoignages recueillis sur les lieux», précise l’honorable Célestin Tabouli.

Le députe RDPC ajoute que cette insécurité grandissante dans la zone «fait perdre le sommeil à tous les citoyens qui s’essayent dans des petits commerces pour subvenir aux petits besoins de leurs familles».

Face à cette situation alarmante, «aussi voudrais-je proposer qu’il soit déployé dans les différents chefs-lieux de ces quatre arrondissements, des unités du Bataillon d’Intervention Rapide (BIR) pour la sécurisation de cette partie du pays», écrit-il.

Pour l’instant, la réponse du ministre de la Défense n’est pas connue.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :