CAMEROUN : Selon Emmanuel Simh a la Cour d’Appel du Centre L’audience du 02 avril s’est passée entre le juge et le procureur seuls

Selon le cinquième vice-président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), le juge et le procureur ont pris leur décision à deux de rejeter la demande en Habeas corpus (libérations immédiates) des mis en cause.

Par ailleurs il affirme  que ses clients « ont été arrêtés en public, insultés en public et doivent être jugés en public. »

Selon des informations de la Cour d’Appel du Centre, Maurice Kamto a été conduit tout seul de la Prison principale pour le Tribunal ce jour et a opposé un refus à la proposition d’entrer dans le bureau où l’attendait le juge d’Appel pour un procès en huis-clos. Emmanuel Simh qui promet que les autres leaders feront de même que Maurice Kamto, informe que les débats ont été mis en délibéré pour le 09 avril 2019, selon la décision du Juge d’Appel.

Étiquettes : , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :