Publicités

Cameroun – Scandale foncier: Face à la colère des populations, le gouvernement annule l’expropriation de 68 385 hectares de terres dans les départements du Nkam et de la Sanaga-Maritime (Littoral)

C’est la conséquence d’une action entreprise par le peuple Banen pour dénoncer le classement illégal de leurs terres dans le domaine privé de l’Etat.

Une importante crise foncière couve actuellement au Cameroun. Il n’y a pas que dans le département de la Vallée du Ntem (région du Sud) où les populations se sont récemment dressées contre une procédure inique d’expropriation de leurs terres.

Le même mécontentement a été observé dans la région du Littoral, précisément dans les départements du Nkam et de la Sanaga-Maritime. Là-bas, le peuple Banen a exprimé son opposition à une décision du gouvernement classant la forêt d’Ebo, 68 385 hectares, dans le domaine privé de l’Etat.

La décision du ministre a suscité l’indignation de cette communauté, qui avait déjà été victime d’un accaparement de terres au cours de la lutte contre le maquis dans les années 60.

Ainsi, sous la conduite de Jean Paul Singha, chef supérieur du canton Lognanga, et de Samuel Dieudonné Moth, député RDPC du Nkam, le peuple Banen s’est réuni le 13 juin dernier pour envoyer un message au gouvernement: «l’Etat doit exploiter la forêt sans nous exproprier», avaient-ils indiqué.

Leur doléance a été entendue par le Président de la République. Sur instructions de Paul Biya, le Premier Ministre vient d’annuler son propre décret, signé le 14 juillet 2020, portant «classement dans le domaine privé de l’Etat d’une portion de forêt de 68 385 hectares, constituée en unité forestière d’aménagement dénommée UFA 07 006, située dans les départements du Nkam et de la Sanaga-Maritime, région du Littoral», apprend-on dans un communiqué signé de Magloire Séraphin Fouda, Secrétaire Général des services du Premier Ministre.

De même, lit-on, le Chef de l’Etat a ordonné de sursoir à la procédure de classement de la forêt de 65 007 hectares située dans le département du Nkam et constituée en unité forestière d’aménagement dénommée UFA 07 005.

 

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :