Publicités

Cameroun – Revalorisation des pensions/Grégoire Owona (Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale): «Le Chef de l’Etat reste très à l’écoute et attend toujours le moment opportun pour poser des actes majeurs car au regard de la soutenabilité et d’autres facteurs, il faut éviter d’avancer et reculer»

Dans une interview accordée au quotidien Le Messager édition du 14 juillet 2020, le membre du gouvernement salue le décret signé le 8 juillet par le président de la République, Paul Biya.

Le 8 juillet 2020, le président de la République Paul Biya a signé le décret qui précise que «les pensions  de vieillesse, d’invalidité et de décès, en vigueur au 31 mars 2016; sont revalorisées de 20% pour compter du 1er août 2020».

Pour le ministre du Travail et de la Sécurité Sociale, Grégoire Owona, ce décret du numéro un camerounais «vient matérialiser la volonté du Gouvernement en matière d’amélioration des conditions sociales, conformément à la vision du Président Paul Biya».

D’après lui, la question de la revalorisation des pensions «avait été discutée au cours d’une session de la Commission Nationale Constitutive du Travail avec les partenaires sociaux comme le précise le décret du 08 juillet dernier auquel vous faites allusion. Il vous souvient également que le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a annoncé cette augmentation dans le cadre des mesures socioéconomiques prises par le Gouvernement en vue d’atténuer les effets liés au coronavirus».

«Le Chef de l’Etat reste donc très à l’écoute et attend toujours le moment opportun pour poser des actes majeurs car au regard de la soutenabilité et d’autres facteurs, il faut éviter d’avancer et reculer. Il vaut mieux avancer doucement mais sûrement. Je pourrai dire que c’est la méthode Biya, toujours avancer mais ne jamais reculer, d’où le progrès», se réjouit-il.

Au-delà de la revalorisation des pensions retraites, le membre du gouvernement rappelle que la protection sociale est une réalité au Cameroun et «le Gouvernement travaille à améliorer le taux de couverture sociale».

C’est un défi permanent pour nous en matière de sécurité sociale pour tous, poursuit le MINTSS. «Il s’agit certes d’attentes légitimes et même si beaucoup reste à faire, permettez-moi de rappeler d’abord que nous avons enregistré des avancées notables dans l’amélioration du cadre normatif national et le respect des normes prescrites par l’Organisation Internationale du Travail. Au profit des travailleurs et de leurs familles, vous noterez que ces dernières années, les allocations familiales ont connu une hausse de 150%, le SMIG a enregistré une augmentation de 30% et des démarches sont en cours à nouveau pour aller plus loin, la liberté syndicale est effective et la participation des partenaires sociaux est une réalité, l’Inspection du Travail est plus présente aux côtés des travailleurs et l’extension de la sécurité sociale se poursuit et la qualité des prestations assurées par la CNPS a connu un grand bond vers l’avant», soutient-il.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

Cameroun – Nord-Ouest: Le gouverneur de la région, Adolphe Lele Lafrique, met les maires en garde contre les détournements de fondsCameroun – Nord-Ouest: Le gouverneur de la région, Adolphe Lele Lafrique, met les maires en garde contre les détournements de fonds

C’était lors de la 15e assemblée générale des Communes et Villes Unies à Bamenda, capitale régionale du Nord-Ouest. Le 11 juillet 2020, lors de la 15e assemblée générale de l’association  Communes

%d blogueurs aiment cette page :