Publicités

Cameroun – Résultats: Le jeune Kevin Gassam a réussi le BAC


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /homepages/32/d724696228/htdocs/clickandbuilds/ROSEMOONYNATUREETSANTE/wp-content/plugins/related-articles/related-articles.php on line 758
Cette bonne nouvelle intervient 48 heures après sa sortie de prison.

«Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule» ! Cet adage bien connu vient de s’appliquer au jeune Kevin Gervais Gassam. L’élève en classe de terminale C au lycée de Bangangté (Ouest) a appris ce 11 septembre 2020, l’obtention de son Baccalauréat C.

Une bonne nouvelle qui intervient moins de 48 heures après la sortie de prison de l’adolescent de 18 ans. De quoi réjouir sa famille, ses proches et toutes les personnes qui se sont mobilisées en faveur de la remise en liberté.

Kevin va donc savourer sa réussite en attendant le dénouement de l’affaire. S’il a été sorti de la prison de Kondengui le 9 septembre, au même moment que Willy Christian Tchabouatchou Sandjong (20 ans), l’un de ses coaccusés, l’action judiciaire n’a pour autant pas été éteinte.

Le dossier est à l’étape de l’information judiciaire, a-t-on appris de Me Emmanuel Simh, l’un des avocats de la défense.  

Pour mémoire, cinq jeunes gens dont Kevin Gassam (18 ans), Willy Tchabouatchou (20 ans), Romaric Nouthe (28 ans), Wilson Kamga Diam (21 ans) et Simon Makon (32 ans) ont été écroués à la maison d’arrêt de Yaoundé le 2 septembre dernier, dans le cadre de l’affaire relative à la fuite des épreuves de Physique, Chimie et SVT des classes scientifiques lors la dernière session de l’examen du Baccalauréat général.

Leur incarcération a suscité l’indignation au sein de l’opinion. D’abord en raison de l’âge des prévenus et ensuite parce que les responsables de l’Office du Baccalauréat, indexés à l’issue de l’enquête administrative du ministre des Enseignements Secondaires, comme les auteurs et complices desdites fuites, demeurent en liberté.

Cameroon-Info.Net a appris que le juge a ordonné la libération de deux autres suspects dans cette affaire. Il s’agit de Wilson Kamga et de Simon Makon.

Publicités
Étiquettes : ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :