Publicités

Cameroun – Remaniement ministériel: 27 marabouts Nigérians et Béninois grassement payés pour influencer d’éventuels choix de Paul Biya

Réalités Plus publie dans son édition en kiosque ce 13 Octobre, un reportage qui relate l’action de ces occultistes appelés à Yaoundé par des personnalités que l’on dit soucieuses d’intégrer ou de maintenir leurs postes au sein du gouvernement.

Réalités Plus N° 292 du 13 Octobre 2020 raconte le séjour de 27 marabouts à Yaoundé ainsi que les circonstances de leur départ. Une histoire curieuse que conte le patron et rédacteur en chef du journal Paul Ngouaré Kindji. De prime abord, il décrit des marabouts mécontents de n’avoir pas pu obtenir ce que voulaient leurs clients, des personnalités désireuses d’intégrer ou de rester postes au sein du gouvernement.  « Douze marabouts ont repris le train le samedi 10 septembre 2020 à destination de Ngaoundéré. Avant l’ embarquement, ils ont passé presque 2 heures dans deux restaurants qui jouxtent la gare voyageurs de Yaoundé. Pendant 2 heures, ils ont exprimé leur courroux contre le Président Paul Biya << qui les a bloqué à Yaoundé pendant 3 mois en refusant de nommer des nouveaux ministres », écrit notre confrère.    

Le journaliste, citant ses interlocuteurs, indique que ce sont au moins 27 « grands » marabouts du grand- nord du Nigeria et du Benin à Yaoundé qui étaient à Yaoundé « pour travailler pour ou contre le décret ». L’on apprend qu’ils sont venus à Yaoundé « travailler pour que certaines personnalités entrent au gouvernement. Mais plus pour que Paul Biya ne signe même pas le décret ». Les travailleurs importés étaient logés dans les hôtels de la capitale.

Leur mode opératoire a été dévoilé. «  Ils sont venus à Yaoundé munis des robots sonorisés ayant la voie du Président Paul Biya. Et d’un important stock de produits mystiques. Selon Moussa, l’un des grands marabouts, « Il fallait fatiguer le Président pour qu’il oublie même le décret là… On passait ses photos sur un feu salé et on tapait le Président surtout sur ses bras qu’il devait lever pour prendre le bic pour signer le décret… Avant tout ceci on lance 10 minutes de prière contre le nouveau gouvernement… ». Résultat selon son confrère Younouss « Le matin le Président va à Etoudi et ne regarde pas le parapheur et ne parle même pas du nouveau gouvernement>>. Selon les 12 grands marabouts, l’opération est soutenue par certains ministres qui ne veulent pas quitter leur poste », lit-on.

Pour ce qui concerne ceux qui veulent entrer au gouvernement, « on priait contre certains ministres, on brûlait leurs photos à 2 heures du matin et allait jeter à l’ entrée de leur ministère, on a une huile du Benin qu’on remettait aux gens qui veulent entrer au gouvernement pour aller saluer les ministres qu’ ils veulent remplacer…très efficace tu le salues il quitte le gouvernement… », rapporte l’un des marabouts. Il ajoute que  « dans les deux opérations les 27 grands marabouts travaillaient après minuit « quand les gens dorment déjà et pour que personne n’entende comment le Président pleure quand on le tape à travers le robot ».

Pour ce qui est de leurs gains financiers, ils sont plus discrets. « Moussa a déclaré que ça dépendait de la personnalité qui vous a amené à Yaoundé et de ce que vous deviez faire: « Nous avons eu beaucoup d’argent, des millions!! Travailler contre un décret qui nomme ou enlève un ministre c’ est facile? Vous savez comment on souffre le lendemain quand on a tapé le Président toute la nuit? Chacun là est très lourd… Moi j’ai eu 5 briques, les collègues du Benin et Nigeria ont eu beaucoup, c’est eux qui ont amené les robots avec la voix du Président Paul Biya… ».

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :