Publicités

Cameroun – Réaction/Victor Onana (ancien président de L’UPC) au sujet de la décision de justice désignant Baleguel Nkot comme Secrétaire général de l’UPC: «Ce n’est pas Baleguel qui a gagné, c’est la légalité et la légitimité de L’UPC»

Le militant du parti des crabes s’est réjoui du verdict rendu par le tribunal administratif du centre dans l’affaire opposant l’UPC au ministre Atanga Nji.

Une decision de justice remet de l’odre au sein de l’Union des Populations du CamerounL’UPC fonctionne desormais avec un seul secrétaire général. Il s’agit de Pierre Baleguel Nkot. Le tribunal administratif du centre a rendu son verdict en sa faveur dans l’affaire qui opposait son parti au ministre de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji

Pour l’ancien président de ce parti, Victor Onana, « c‘est la toute première fois qu’une plainte déposée par L’UPC connaît un verdict», avant d’ajouter que « ce n’est pas Baleguel qui a gagné, c’est la legalité et la légitimité de L’UPC. C’est à dire, c’est la souveraineté du parti qui a gagnée».

Cette legalité repose sur l’élection de Pierre Baleguel Nkot au poste de secrétaire général au cours d’un congrès. Cette decision de justice laisse un goût d’inachevé. En effet, l’UPC a manqué la présidentielle de 2018 et le double scrutin du 9 février 2020.

 «L’irréparable a été commis. Par cette décision, on a empêché L’UPC de concourir aussi bien à la présidentielle 2018, qu’aux législatives et municipales. On nous a éliminés de la scène politique par acte scélérat, qui a été suspendu par l’autorité judiciaire».

Ce verdict vient ainsi restaurer la direction du parti des crabes composée de la présidente Habiba Issa et du secrétaire général Baleguel Nkot.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :