Publicités

Cameroun – Rappel: Quand l’Organisation des Consommateurs du Cameroun sommait Finexs d’arrêter de faire payer ses toilettes aux voyageurs

L’association a adressée le 7 Mai 2019 une correspondance au directeur général de la compagnie de voyages par autobus. Elle menaçait de l’y contraindre par tous les moyens légaux.

Le grave incident du 23 Juillet 2020 ayant entraîné la mort d’un gendarme à l’agence Finexs de Douala aurait été évité si la direction de cette compagnie de transport avait obéi aux injonctions de l’Organisation des Consommateurs du Cameroun. En effet dans une lettre envoyée au directeur général de Finexs le 07 Mai 2019 et ayant pour objet « dénonciation relative à votre pratique de toilettes payantes » son président administrateur général de Bikoko Massok  disait avoir constaté que dans les installations de son entreprise, les toilettes mises à la disposition de la clientèle de l’entreprise  « sont payantes, alors que ledit service est une obligation faisant partie intégrante de vos prestations ».

Il estimai que Finexs  pourrait tout autant faire payer les places assises en salle d’attente. « (…) vos toilettes ne sont pas des toilettes publiques mais dévolues à votre clientèle. Ce qui signifie que cette clientèle  doit en faire usage comme étant une seule et même prestation, celle offerte par le voyage », clamait le leader de l’Organisation des Consommateurs du Cameroun

Sur ce, il demandait à l’entreprise  « d’arrêter la perception de ces frais exigibles pour l’accès aux toilettes ». Il faisait savoir que son « interpellation » avait valeur de « mise en demeure » et ajoutait que «  sa non mise en application nous amènerait à constater ces pratiques afin de pouvoir envisager toutes les voies de recours, conformément au pouvoir que nous confère la législation camerounaise »  

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

Cameroun – Collectivités Territoriales: La Commune de Ngaoundéré II a réalisé un excédent budgétaire de 33 millions FCFA en 2019Cameroun – Collectivités Territoriales: La Commune de Ngaoundéré II a réalisé un excédent budgétaire de 33 millions FCFA en 2019

C’est ce qui ressort d’une session du conseil municipal tenue dans la capitale régionale de l’Adamaoua. Cette somme sera par ailleurs inscrite au budget de l’année 2020. Le compte administratif

%d blogueurs aiment cette page :