Publicités

Cameroun – Préfectorale: Paul Biya désavoue le Sous-préfet de la Lokoundje (Sud), Franck Derlin Oyono, accusé d’avoir tué sa copine

Le jeune administrateur civil a été rappelé à d’autres fonctions, et Christian Séraphin Manga Ombolo lui a été préféré.

Le Président de la République, Paul Biya, a procédé à des nominations à la préfectorale le mercredi 9 septembre 2020. Si de nombreux administrateurs civils étaient déjà aux portes de la retraite et qu’ils ont été simplement remplacés, ce n’est pourtant pas le cas avec Franck Derlin Oyono Ebanga. Le jeune administrateur civil de 30 ans, qui occupait le poste de Sous-préfet de la Lokoundjé, dans la région du Sud, a été rappelé à d’autres fonctions, et remplacé par Christian Séraphin Manga Ombolo.

Pour l’heure, on ignore où Franck Derlin Oyono a été redéployé, mais il est clair que cette décision du chef de l’Etat a à voir avec l’affaire dans laquelle il est engluée, notamment le meurtre de sa copine, Lydienne Solange Taba, tuée «accidentellement» par balle le 25 juillet 2020 à Kribi, toujours dans la région du Sud. Cette affaire a fait grand bruit, et le jeune administrateur civil était depuis lors sur le gril. Il avait été incarcéré pendant quelques jours, le temps des enquêtes, et alors que les conclusions n’ont jamais été rendues, il a été remis en liberté.

Sa jeune copine a été inhumée le 29 août 2020 dans son village natal à Lobethal Mouanko, dans le département de la Sanaga-Maritime, région du Littoral. Un collectif d’avocats, «Universal Lawyers and Human Rights Defense», conduit par Me Dominique Fousse, s’est saisi de l’affaire et a porté plainte à Franck Derlin Oyono au tribunal militaire d’Ebolowa, la capitale régionale du Sud.

 
Publicités
Étiquettes : ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :