Cameroun : Opération Épervier Prison à vie pour l’ancien ministre Essimi Menye

D’apres Lebledparle,  il lui est reproché d’avoir versé 2,7 milliards de FCFA au défunt expert-comptable, François Tchakoui, dans le cadre de l’audit effectué sur les activités de l’entreprise suisse Société Générale de Surveillance (SGS).

Au cours de cette audience en l’absence des mis en cause, rapporte le journal Kalara de ce 2 mars, la succession de Tchakoui François (décédé) et celle de Essimi Menye ont été condamnées à payer à l’Etat du Cameroun la somme de 2,5 milliards de FCFA au titre de dommages et intérêts. Elles devront en outre supporter les frais de justice évalués à 20 millions de FCFA.

Le TCS accuse l’ancien haut commis d’État en exil aux Etats Unis,  « d’avoir versé 2,5 milliards de FCFA au défunt expert-comptable, François Tchakoui, pour l’audit effectué sur les activités de la Société Générale de Surveillance (SGS). Cet argent sans contrepartie au Cabinet Challenger Corporation appartenant à Tchakui François. Des faits qui remontent à 2008-2012 alors que le natif du département de la Lekié dans le Centre, était encore au ministère des Finances. »

L’audit avait découvert un scandale financier de 46 milliards de FCFA, imputé à l’entreprise suisse et fortement couvert au sommet de l’Etat. Le journal Kalara souligne que pour assoir la culpabilité de l’ex-ministre, le tribunal a considéré que sa fuite est la preuve qu’il n’a aucun moyen à opposer à l’accusation.

L’ancien ministre et son défunt coaccusé sont poursuivis dans deux autres procédures, dont la somme totale est d’environ 4 milliards de FCFA. Mais Essimi Menye, qui avait quitté le Cameroun peu de temps après sa sortie du gouvernement en 2015, ne s’est jamais présenté au TCS.

François Tchakwi son co-accusé a rendu l’âme le 17 janvier 2019 lors d’une audience devant les juges.

Étiquettes : , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :