Publicités

Cameroun – Minerais: Le groupe français Eramet intéressé par l’exploitation du Cobalt et du Nickel au Cameroun

La multinationale, qui a débuté l’exploration du bloc rutilifère de 25000 km2 à Akonolinga, dans la région du Centre, a fait cette annonce sur son site web.

Le groupe français Eramet veut étendre ses activités au Cameroun. La multinationale, qui a débuté l’exploration du bloc rutilifère de 25000 km2 à Akonolinga, dans  la région du Centre, a annoncé sur son site web qu’elle est intéressée par l’exploitation du nickel et du cobalt au Cameroun, révèle  le quotidien Le Jour dans son édition du 21 juillet 2020.

«Au-delà du projet d’Akonolinga et dans une logique de partenariat de long terme avec le gouvernement camerounais, Eramet souhaite identifier d’autres opportunités dans le pays sur des métaux déjà opérés par le groupe, notamment le nickel et le Cobalt», écrit Eramet qui précise que «le groupe, qui a acquis une importante expérience en matière de sables minéralisés via sa filiale GCO au Sénégal, possède déjà les compétences nécessaires à la valorisation des ressources du Cameroun».

D’après le journal, la multinationale rappelle que «ce développement s’inscrit dans sa stratégie de développer un portefeuille diversifié d’actifs par l’exploration minière sur des métaux stratégiques et dans de nouveaux pays».

C’est en novembre 2019 que le groupe français a obtenu cinq permis de recherche. Dans la foulée, l’entité Eramet Cameroun (ERACAM) a été créée en décembre 2019.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :