Publicités

Cameroun – Mécontentement: Un chef traditionnel défie le sous-préfet de Campo (Sud)

L’autorité traditionnelle a barré la route à l’autorité administrative suite à un différend sur la redevance forestière.

La vidéo surréaliste, prise par un témoin de la scène, est très vite devenue virale. Sur ordre de sa Majesté Abel Mvondo, des barricades ont récemment été posées sur la route du village Akak, située dans la zone frontalière de Campo dans la région du Sud. L’autorité traditionnelle et ses sujets voulaient ainsi empêcher le passage de camions d’une société d’exploitation forestière. Ils revendiquaient notamment le paiement aux villageois de la redevance liée à ladite exploitation.

La situation a provoqué la descente sur les lieux du sous-préfet de Campo, Joël Eteme Elanga. Et alors que ce dernier ordonnait la levée des barricades qui obstruaient la voie, le chef traditionnel s’y est farouchement opposé. «Vous n’êtes pas mon supérieur, nous sommes des collaborateurs», a déclaré Sa Majesté Abel Mvondo lorsque le chef de terre a tenté de lui faire comprendre qu’il était son supérieur hiérarchique.  

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :