Publicités

Cameroun – Massacre à Kumba: Paul Biya condamne et promet que les auteurs seront traduits en justice

Le Chef de l’Etat a réagi à cette barbarie à travers une série de quatre tweets publiés ce 26 octobre 2020.

Paul Biya a attendu 48 heures avant de réagir à l’horrible attaque qui s’est produite dans une école à Kumba le 24 octobre 2020. Le Chef de l’Etat a publié une série de quatre tweets à travers lesquels il condamne l’attaque, présente ses condoléances aux familles des victimes et assure que les auteurs répondront de leurs actes devant la justice.

Voici ces tweets:

«J’ai appris avec une grande tristesse l’horrible assassinat de plusieurs élèves de l’école Mother Francisca International Bilingual Academy, survenu dans la ville de Kumba.

Je condamne avec la plus grande fermeté ce crime barbare et lâche, envers des enfants innocents.

J’ai par ailleurs donné des instructions pour que des mesures appropriées soient prises avec diligence, afin que les auteurs de ces actes ignobles soient interpellés par nos forces de défense et de sécurité, et traduits devant la justice.

Aux familles endeuillées, ainsi qu’à la communauté éducative, j’adresse mon entière solidarité et mes sincères condoléances. J’y joins mes vœux de prompt rétablissement aux blessés, ainsi que la compassion particulièrement émue de mon Epouse».

Ce sont en tout, 7 enfants qui ont été tués pendant et après l’attaque. Plus de 10 autres ont été blessés, dont certains dans un état préoccupant.

Pour l’heure, l’on ignore tout de l’identité des assaillants qui courent toujours. Mais Cameroon-Info.Net a appris que des enquêtes sont en cours afin de mettre la main sur ces derniers.

Le gouvernement a d’ores et déjà indiqué qu’il s’agit des bandes armées pro séparatistes, qui opèrent dans la zone anglophone, théâtre d’un conflit meurtrier depuis quatre ans.  

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :