Publicités

CAMEROUN-MARIAGE ENTRE HOMOSEXUEL : ME ALICE NKOM FÉLICITE LE PAPE

Les personnes homosexuelles ont le droit d’être en famille. Ce sont des enfants de Dieu, elles ont le droit à une famille, a déclaré le Pape dans un documentaire présenté à la Fête du cinéma de Rome.

C’est un changement radical par rapport à ses prédécesseurs. Le pape François a défendu mercredi très explicitement le droit des couples gays, « enfants de Dieu« , de vivre au sein d’une « union civile« . « Les personnes homosexuelles ont le droit d’être en famille. Ce sont des enfants de Dieu, elles ont le droit à une famille », a déclaré le souverain pontife argentin, dans un documentaire présenté mercredi à la Fête du cinéma de Rome.

« Ce qu’il faut, c’est une loi d’union civile, elles ont le droit à être couvertes légalement. J’ai défendu cela« , a-t-il souligné dans ce documentaire intitulé Francesco et réalisé par Evgeny Afineevsky. 

Me Alice Nkom, avocate aux côtés des homosexuels, a depuis le Cameroun salué la position du souverain pontife.

Merci #PapeFrançois  pour votre soutien aux unions civiles de même sexe. Merci de nous rappeler que toutes les créatures De notre DIEU COMMUN ont droit a l’#AMOUR 🌈❤️

Que Dieu vous bénisse 🙏🏻

#LoveIsTheCure #Loveislove ✊🏿❤️ 

A réagi la lauréat du prix des droits de l’homme de la branche allemande d’Amnesty International, pour son combat pour le droit des LGBT au Cameroun, où l’homosexualité est considérée comme un délit.

Dès l’âge de 24 ans, Alice Nkom s’est fait connaître au Cameroun pour avoir été la première femme noire à réussir l’examen du barreau, alors que le métier était traditionnellement réservé aux hommes.

Elle dédie sa carrière à la défense de Camerounais victimes de violences policières, de discrimination aussi de ceux « accusés d’homosexualité« .

La gagnante du prix Amnesty des droits de l’homme se bat pour les droits des plus faibles depuis le début de sa carrière (longue de 40 ans), mais elle a poussé son combat plus loin en 2003, lorsqu’elle a fondé l’Association de défense des droits des homosexuels au Cameroun (ADEFHO), première organisation non gouvernementale du Cameroun à s’engager pour la protection et la défense des gays.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :