Publicités

Cameroun – Lutte contre l’insécurité: Trois présumés malfrats interpellés après avoir attaqué deux établissements scolaires à Douala

Ils ont menacé d’enlever des élèves en exigeant des rançons aux responsables desdits établissements sans succès, non sans vandaliser des infrastructures.

Ils sont aux arrêts depuis le 23 octobre 2020. Bertrand Belinga Ottou, 38 ans, Pierre Foe Ambassa, 38 ans, et Elvis Takang, 37 ans, méditent leur sort dans les cellules du commissariat central no 4 de Douala. Les trois présumés malfrats sont accusés d’avoir attaqué deux établissements scolaires aux quartiers Bonamoussadi et Makèpe dans l’arrondissement de Douala 5e.

Les faits remontent dans la nuit du 22 au 23 octobre 2020, lorsque les trois complices incendient deux bus de transport d’élèves de l’école primaire privée British Isles school de Bonamoussadi. «Ils mettaient ainsi en exécution leurs menaces de vandalisme et de représailles proférées trois jours plus tôt contre les élèves et les dirigeants de l’école», relate George Agbor, principal de British Isles School, qui avait tôt fait d’alerter la police.

Mais les mauvais garçons ne s’arrêtent pas là. Ils débarquent au complexe scolaire Russian School à Makepe, où ils exigent aux responsables de ladite école pas moins de 6 millions de FCFA, sous peine de voir les enfants enlevés et l’établissement saccagé. Ils tentent en vain d’incendier le bus de cette école, mais capitulent face à l’opposition d’un vigile en service. La direction de l’Ecole russe ne tardera pas à alerter la police qui finit par interpeller les présumés brigands.

Ils passent aux aveux en décrivant leur mode opératoire qui consiste également à arnaquer les opérateurs économiques par des menaces téléphoniques et des correspondances. D’après la police, Bertrand Ottou Belinga, un repris de justice, est le chef de ce gang dont Elvis Takang serait issu des groupes séparatistes anglophones. L’enquête se poursuit.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :