Publicités

Cameroun – Lutte contre le Covid-19: 3 candidats renoncent à passer les épreuves du Probatoire pour ne pas avoir à porter des masques de protection

Membres d’églises dites « de réveil », ils ont expliqué de concert avec leurs parents et leur pasteur que cette mesure des autorités sanitaires enfreint les préceptes de leur religion.

Ce ne sont pas tous les candidats du centre d’examen du Lycée de Biyem-Assi (Yaoundé) qui ont passé les épreuves du Probatoire le 5 Août 2020. 3 d’entre eux ont dû se résoudre à repartir chez eux car ne voulant pas se conformer à la mesure-barrière anti-Covid-19 qui impose le port du masque dans mes salles.

Selon le récit de témoins, ces jeunes membres d’une pentecôtiste encore appelée « Eglise de Réveil » ont expliqué que le port du cache-nez leur a été interdit par leur pasteur. Ils ont d’abord refusé à l’injonction des surveillants avant de décliner  l’offre du proviseur qui leur tendait des masques.  

Le même proviseur s’est heurté au « niet » du « berger » des candidats qu’il a joint au téléphone dans le but de le convaincre d’autoriser ses jeunes ouailles à porter leurs masques en salle d’examen. Ayant appelé ensuite le père des enfants (un professeur d’université) il récolte un autre refus. Même réponse quand il appelle leur mère, une enseignante d’histoire qui travaille sous ses ordres, à la rescousse.

Même le délégué du ministère des enseignements secondaires pour la région  arrivé en tête d’un cortège de grosses cylindrées ne parviennent pas à faire changer d’avis à nos candidats. Ils vont choisir de remplir les procès-verbaux de désistement et retourner dans leur domicile.

Publicités
Étiquettes : ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :