Publicités

Cameroun – Lutte contre le Coronavirus: Médecins Sans Frontières forme près de 300 agents communautaires du district de santé de la Cité verte à Yaoundé

Entamée le 27 juillet 2020, cette formation va durer quatre jours.

Depuis le 27 juillet 2020, Médecins Sans Frontières (MSF) s’est lancé dans la formation de près de 300 agents communautaires du district de santé de la Cité verte. Cette formation de quatre jours se tient au Palais polyvalent des sports de Yaoundé. La cérémonie de lancement officielle des activités a été présidée par le sous-préfet de Yaoundé II, Mamadi Mahamat.

Avec ses trois formations sanitaires que sont l’hôpital Central de Yaoundé, le Centre des urgences de Yaoundé et l’hôpital de district de la Cité verte; le district de santé de la Cité verte fait partie des plus touchés de la ville. Tandis que Yaoundé «constitue le principal foyer de contamination au coronavirus. Avec une population de 432 859habitants et 1446 cas confirmés au 3 juillet 2020», rapporte le quotidien national bilingue Cameroon Tribune paru le 28 juillet 2020.

D’après notre confrère, l’intervention des relais communautaires pourrait ainsi contribuer à réduire le taux de contamination, la morbidité et la mortalité liées au Coronavirus.

«La riposte au Covid-19 ayant atteint sa troisième phase au Cameroun, le travail se fait désormais davantage au niveau de la communauté. C’est pourquoi les agents communautaires apparaissent comme des acteurs incontournables de ce combat», lit-on.

Les participants à cette formation viennent des quartiers de Yaoundé tels que: MessaMokoloBriqueterie et Cité verte. Ils «n’appartiennent pas forcément au corps médical».

Pendant cette formation: «ils seront outillés sur des modules tels que la stratégie de riposte au Covid-19, la surveillance épidémiologique, les techniques de communication, ainsi que la promotion de la santé et l’engagement communautaire. Par ailleurs, ils vont recevoir du matériel constitué de bottes, de chasubles, de stylo, bloc-notes et cartables», peut-on lire.

Pour Dr Charlotte Moussi, délégué régional de la Santé publique pour le Centre, «cet appui de MSF dans l’intensification des activités communautaires en termes de sensibilisation, de surveillance épidémiologique, de suivi des contacts, va permettre de marquer de manière plus intense la présence du système de santé dans les communautés», relève le journal.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

Cameroun – Représailles : Maurice Kamto annonce qu’il pourrait être arrêté ce lundi 28 septembre 2020 sur ordre du gouvernement.Cameroun – Représailles : Maurice Kamto annonce qu’il pourrait être arrêté ce lundi 28 septembre 2020 sur ordre du gouvernement.

Dans une nouvelle publication faite tard dans la soirée du dimanche 27 septembre 2020, le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, informe l’opinion publique nationale et internationale

%d blogueurs aiment cette page :