Publicités

Cameroun – Lutte contre le Coronavirus: La police (re)monte au créneau pour veiller au respect des mesures gouvernementales

Un message porté du Délégué Général à la Sureté Nationale, Martin Mbarga Nguelé, à ses collaborateurs, met un accent sur le strict respect desdites mesures dans divers secteurs où ils interviennent dans l’exercice de leur fonction.

S’il est vrai que la pandémie de Coronavirus est en nette régression au Cameroun, il n’en demeure pas moins vrai que les autorités camerounaises redoutent à chaque fois un regain offensif de la maladie. Le ministère de la Santé Publique en particulier appelle tout le temps à redoubler de vigilance et à continuer d’observer les mesures édictées par le gouvernement dès l’apparition de l’épidémie sur le sol camerounais. La police camerounaise qui s’est donnée pour mission d’y veiller va tenter de reprendre les choses en main pour contraindre les populations à se conformer auxdites mesures.

Le Délégué Général à la Sureté Nationale, Martin Mbarga Nguelé, a adressé le samedi 24 octobre 2020, un message porté à ses collaborateurs des services centraux de la police, ainsi qu’aux délégués régionaux de son département, pour les enjoindre de continuer à monter la garde, après avoir constaté un relâchement généralisé des populations dans le respect des mesures barrières contre le COVID-19.

Le patron de la police prescrit de ce fait à ses collaborateurs de «renforcer le respect strict desdites mesures gouvernementales, notamment , sensibiliser les usagers et exiger le port du masque de protection dans les lieux publics ; veiller à la stricte application desdites mesures par tous vos collaborateurs et usagers de vos services ; éviter la surcharge dans les bus, taxis et mototaxis ; accroitre la surveillance des mouvements des populations au niveau des frontières ; exiger les résultats des tests COVID-19 ; respecter la distanciation sociale lors des opérations de débarquement et d’embarquement», lit-on dans cette missive.

Il va sans dire qu’en dépit d’un assouplissement des mesures gouvernementales décidé en mai 2020, il n’a jamais été question de suspension du port du masque dans les lieux publics, du lavage des mains, de la prise de température à l’entrée des édifices publics, de distanciation physique dans les transports en commun… Aussi, le Cameroun redoute-t-il une deuxième vague de contamination comme c’est le cas en Europe ? Tout porte à croire que le gouvernement pourrait de nouveau durcir le ton dans la lutte contre la pandémie.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :