Publicités

Cameroun – Justice/Polycarpe Abah Abah (ancien ministre, détenu au SED): «Jusqu’à présent, je ne peux pas travailler avec mes avocats et je suis très embêté»

Il dénonce le régime d’isolement qui lui est imposé à la prison secondaire de Yaoundé.

Polycarpe Abah Abah a comparu devant le Tribunal Criminel Spécial (TCS) le 10 juillet 2020 dans le cadre du deuxième volet de l’affaire de détournement présumé de fonds publics à la CRTV, l’office public camerounais de radiodiffusion. Dans ce volet, l’ancien ministre de l’Economie et des Finances et ancien directeur général des Impôts est poursuivi aux côtés d’Amadou Vamoulke, ex-directeur général de la CRTV et de Mme Antoinette Essomba, ancienne directrice marketing de la même entreprise, pour le détournement présumé de 3,9 milliards de FCFA.

Cette audience, indique l’hebdomadaire Kalara paru le 13 juillet 2020, a été marquée par la prise de parole de M. Abah Abah. «Jusqu’à présent, je ne peux pas travailler avec mes avocats et je suis très embêté. La préparation d’une audience nécessite que je travaille avec eux. Je l’ai déjà soulevé la dernière fois ici et rien n’a changé. J’espérais que le ministère public allait se rapprocher du service central de recherches judiciaires du SED (Secrétariat d’Etat à la Défense chargé de la Gendarmerie) pour régler ce problème. Comment pourrais-je me défendre si je ne peux travailler avec mes avocats ? Pour l’instant, je ne peux que les rencontrer ici le jour de l’audience. J’espère que l’administration compétente pourra résoudre ce problème», a-t-il déclaré.

En réaction, le président de la collégialité des juges a dit avoir pris note, en précisant que le représentant du ministère public avait également noté la plainte de l’ex-membre du gouvernement. L’audience a été reportée au 7 août 2020, à la demande d’un avocat de la défense qui était indisponible.

Pour mémoire, Polycarpe Abah Abah, condamné à une peine d’emprisonnement de 20 ans dans une autre affaire, a écopé en mars 2019, de 18 ans de prison ferme dans le premier volet de l’affaire de la CRTV, dans laquelle il était poursuivi avec Gervais Mendo Ze, un autre ancien DG du média d’Etat, condamné à 20 ans de réclusion. Il est détenu au SED depuis le 25 mai 2012.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :