Publicités

Cameroun – Insécurité à Douala: Les maires s’unissent contre les «microbes»

Ils entendent coaliser leurs actions avec les autorités et forces de maintien de l’ordre pour éradiquer l’insécurité galopante dans la capitale économique.

Un front commun contre l’insécurité. C’est l’engagement pris par le maire de Douala et les six maires d’arrondissements de la ville. C’était au terme des assises de la plateforme des maires de ville et des communes d’arrondissements le 21 octobre 2020. Roger Mbassa Ndine et ses pairs des communes d’arrondissements, veulent coaliser leurs actions pour combattre efficacement l’insécurité et spécifiquement le phénomène des «microbes», terme importé de l’Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire), en reference aux bandes de jeunes voyous qui agressent dans les rues avec des machettes, couteaux, gourdins.

La décision des élus locaux survient quelques semaines après que ces « microbes » ont dépouillé des piétons, commerçants et habitations aux quartiers Deïdo, Ndokoti, Cité-Cicam… Une cinquantaine de brigands ont déjà été interpellés et écroués à la prison centrale de Douala.

Mais les maires veulent aller plus loin dans leurs actions en associant les autorités administratives et les forces de maintien de l’ordre. Ils entendent également renforcer les contrôles d’identité et exiger aux moto-taximen, considérés comme des complices de ces «microbes», toutes les pièces (CNI, carte grise, permis de conduire et assurance) pour exercer leur profession. Ces nouvelles mesures des maires suffiront-elles à freiner le grand banditisme à Douala ? Seuls les résultats nous le prouveront.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :