Publicités

CAMEROUN – Innovation: Un chercheur de l’Institut Universitaire Technologique met au point le ciment écologique pour la protection de l’environnement

Il s’agit du Dr Sylvain Tome. C’est le fruit d’un travail scientifique de quatre années.

Après un travail scientifique de quatre années, le Dr Sylvain Tome met au point le ciment écologique. Ce dernier est constitué de la Pouzzolane (cories volcaniques), associées aux cendres d’incinérations des solides municipaux.

Cette solution verte est le résultat d’un «projet lancé en 2016, au moment où l’enseignant à l’Institut universitaire de Technologie (IUT), spécialisé en chimie des matériaux, s’inscrit en thèse de doctorat à l’Ecole Doctorale des Sciences Fondamentales et Appliquées (EDOSFA) de l’université de Douala (UDo)», rapporte le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 8 juillet 2020.

Le jeune chercheur explique son choix du projet par une observation de son environnement : «nous avons constaté que le taux d’urbanisation au Cameroun croît considérablement ces dernières années. Ce qui cause aussi une forte consommation des matériaux de construction tels que le ciment ordinaire. Mais la production de ce ciment est énergivore et polluante», confie-t-il au reporter.

Entouré d’une équipe composée de son directeur de thèse et directeur de l’IUT de Douala, le Pr Jacques Etamè, du Pr. Marie Annie Etoh, chef de département de Chimie à la faculté des Sciences de l’Université de Douala, et du Dr Sanjay Kumar«le doctorant d’alors a ainsi mis au point une matière avec une faible empreinte écologique, permettant de construire un habitat sain pour les occupants», peut-on lire dans les colonnes du journal.

La composition de ce ciment écologique a démontré, après des tests en laboratoire, «une bonne résistance aux agents agressifs comme l’acide ou encore au milieu salin, pour le cas de Douala qui est proche de la mer. Ce qui permet d’assurer la durabilité des constructions. D’ailleurs, pour ses essais, Sylvain Tome a développé des pavés, un revêtement très usité dans plusieurs projets routiers de la cité économique. Et selon lui, les résultats sont concluants et ses pavés éligibles», lit-on.

Avant la commercialisation de ce ciment écologique à grande échelle, il devra encore subir de nombreux autres tests.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :