Publicités

Cameroun – Horreur : Un jeune homme tue et enterre son neveu à Mvog-MBA dans la Région du Sud.

Le présumé assassin aurait commis cet acte de barbarie pour se venger de sa sœur aînée.

 

Un adolescent de 16 ans, qui s’appellerait Gaëtan Kouliba, médite sur son sort depuis ce 16 aout 2020 dans la cellule de la Brigade de gendarmerie de Biwong-Bané, une commune du département de la Mvila, Région du Sud.

Il est accusé d’avoir assassiné à coups de gourdin et inhumé son neveu de 6 ans à Mvog-MBA, un village de Biwong-Bané. Le présumé assassin aurait commis ce crime abominable pour se venger de Marceline Memong, sa sœur aînée et mère du défunt.

Interrogée par la Crtv-Radio, la grand-mère du défunt explique que tout est parti d’une violente dispute le jeudi 13 aout dernier entre ses deux progénitures, Marceline et Gaëtan. Sans dévoiler les motifs de la dispute, elle ajoute avoir mis tout en œuvre pour amener ses deux enfants à fumer le calumet de la paix. Elle va ensuite envoyer Gaëtan et deux de ses petits-enfants lui cueillir des prunes (safous) dans un champ non loin de la maison famille. Y étant, le présumé assassin, donnera des coups de gourdin très violents sur la tête de son neveu jusqu’à ce que mort s’en suive. Le défunt sera inhumé par son bourreau auprès d’un arbre.

« La famille ayant constaté l’absence du petit David, Gaëtan, présenté par les siens comme ayant de temps à autres des troubles mentaux, sera interrogé, mais sans qu’un mot ne sorte de sa bouche, jusqu’à ce qu’une somme d’argent lui soit proposée. C’est en ce moment qu’il va accompagner les forces de maintien de l’ordre sur le lieu du crime. Il va lui-même exhumer le corps et le ramener en suite au village comme un trophée de guerre » explique le reporter de la Crtv. Marceline Memong est traumatisée et inconsolable.

 
Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

Cameroun – Violation des Droits de l’Homme: Une plainte déposée en France contre les autorités camerounaises pour tortures sur des militants du MRCCameroun – Violation des Droits de l’Homme: Une plainte déposée en France contre les autorités camerounaises pour tortures sur des militants du MRC

Elle est l’œuvre d’un collectif de juristes regroupés sous le Réseau Respondere Advocatus. Créé en France début 2020, le Réseau Respondere Advocatus a récemment déposé une plainte auprès du Tribunal Judiciaire de Paris contre

%d blogueurs aiment cette page :