Publicités

Cameroun – Grogne: Les sous-traitants d’Eneo Cameroun annoncent une grève de deux semaines dès le 31 août 2020 à cause de 6 milliards de FCFA d’impayés d’Eneo

Ils réclament par ailleurs au distributeur national de l’énergie électrique, la renégociation des prix de prestations jugés insuffisants.

L’Association des entreprises de l’electricité et d’eau du Cameroun (Asselec) est remontée contre son partenaire Eneo Cameroun, le distributeur national de l’electricité. Elle menace d’observer un arrêt de travail dès le 31 août prochain si la dette de 6 milliards de FCFA accumulée par Eneo depuis 5 ans auprès de ses sous-traitants n’est pas soldée. La centaine d’entreprises sous-traitantes d’Eneo et membres de l’Asselec, l’a exprimé à la presse le 26 août 2020 à Douala.

« Les impayés d’Eneo prennent des proportions alarmantes au point où plusieurs de nos entreprises ont fait faillite. Nos employés en patissent directement avec des retards de salaires et il est question de marquer un temps d’arrêt pour reclamer notre du », a expliqué Mathurin Zebaze, président de l’Asselec. Ces sous-traitants emploient 5000 personnes et l’arrêt de leurs activités risque de mettre en difficultés la maintenance du réseau et la distribution de l’energie electrique dans le pays.

Au dela des impayés, l’Asselec accuse accuse le distributeur national de l’electricité de fixer unilateralement les prix de prestations, jugés insuffisants par rapport à leurs charges. Elle reproche également à Eneo de recruter la main d’œuvre formée par les sous-traitants sans contrepartie. Contacté, Eneo n’a pas réagi. Mais une solution urgente doit être trouvée entre les deux parties pour éviter une éventuelle perturbation de l’énergie electrique dans les prochains jours.

Publicités
Étiquettes : ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :