Publicités

Cameroun – Foumbot (Ouest): L’unité de transformation des tomates attend sa Réhabilitation

Les producteurs lancent un appel au gouvernement.

La production de tomates au Cameroun est au plus mal depuis le début de la pandémie du Coronavirus. L’unité de transformation de ce fruit prisé est plus que jamais à l’abandon à Foumbot, dans le département du Noun, à en croire CameroonTribune paru ce 18 août 2020. Les premiers signent sont visibles à l’entrée de cette structure. 

«L’entrée de la Société des Conserveries Alimentaires du Noun (SCAN) est envahie par la broussaille. Le portail fermé est défraîchi», décrit le journal.

L’intérieur de cette société qui s’étend sur 2 hectares n’est pas agréable à la vue. «Des hautes herbes entourent les bâtiments et les équipements installés sur le site. Les bâtiments eux aussi ont pris un coup de vieux et ont besoin d’un coup de pinceau. Des équipements, qui visiblement, peuvent encore servir sont abandonnés», renseigne le quotidien bilingue de la route de l’aéroport.

Cette société, construite en 1990, a mis la clé sous le paillasson au debut des années 2000. Près 1600 personnes ont perdu leur emploi. «La SCAN avait une capacité de production journalière de 320 tonnes. Les tomates transformées étaient mises dans des boîtes de conserve en aluminium de 70 kg et vendues à 100 francs la boîte au consommateur final», explique Dahirou Lamanje dans le journal de Marie Claire Nana.

Le Non respect de l’étude de base faite en rapport avec la production et la livraison de la tomate et la cherté des boîtes d’emballages sont quelques raisons qui ont poussé à la fermeture de la SCAN.

 «Le gouvernement a entendu leur cri et à inscrit cette action dans son programme de relance, ou à défaut, d’autres structures de moindre importance seront créées dans les bassins de production ou les centres de consommation». 

 
Publicités
Étiquettes : ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :