Publicités

Cameroun – Extrême-Nord: Les ex-combattants de Boko Haram expriment leur malaise

Ces repentis de Boko Haram, en proie à l’oisiveté, ont exprimé leurs préoccupations au cours d’une rencontre avec le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari.

Comment mieux organiser  la réinsertion socioéconomique des ex-combattants et anciens associés du groupe terroriste Boko Haram ? La question était au centre d’une rencontre entre le patron de la région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakary, et les 155 pensionnaires du Centre de désarmement, de démobilisation et de réinsertion de Méri, le 22 juillet 2020.

«Il était question pour le gouverneur d’échanger avec ces pensionnaires dans le but de trouver le meilleur moyen de les occuper et de les rendre utiles en attendant leur transfèrement sur leur site proprement dit qui sera construit à Mémé dans l’arrondissement de Mora», renseigne le quotidien Mutations dans son édition du 29 juillet 2020.

Pour le coordonnateur régional du CNDDR, Oumar Bichaïr la préoccupation actuelle de ces ex-combattants de Boko Haram «reste leur occupation afin de lutter contre l’oisiveté qui caractérise leur quotidien. Tandis que certains d’entre eux s’adonnent à des petits métiers, la plupart qui sont des agriculteurs veulent des parcelles de terre pour y mener des activités champêtres», indique le journal.

Des doléances qui ne sont pas tombées dans des oreilles de sourds. «Le lamido de Mémé et le chef de troisième degré de Godola ont mis quelques dizaines d’hectares de parcelles à leur disposition pour leur permettre de mener des activités agricoles », précise Mutations qui ajoute que «beaucoup d’autres besoins ont été exprimés par ces repentis de Boko Haram qui, en quelques mois seulement, ont définitivement amorcé leur processus de réinsertion».

Satisfait de ce changement, le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord a promis qu’il transmettra leurs doléances et besoins à la hiérarchie.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :