Publicités

Cameroun – Energie: aLa baisse considérable de 32,6% de L’énergie électrique produite par les centrales thermiques au premier trimestre 2020.

Cette situation est en grande partie la conséquence de la rareté des financements.

Le pourcentage d’énergie électrique produite par les centrales thermiques a connu une forte régression lors des 3 premiers mois de l’année 2020.D’après une note d’information publiée par ENEO, l’operateur du secteur de l’électricité au Cameroun, cette baisse se situe aux alentours de 32,6%.

Une situation inquiétante, qui est en grande partie la conséquence des «rationnements effectués dans certaines centrales pour insuffisance de fuel, du fait d’énormes contraintes de trésorerie», souligne l’entreprise. Les villes les plus touchées sont celles de Maroua dans la région du Nord et Bertoua à l’Est. Les centrales thermiques installées dans ces agglomérations ont connu une baisse de l’ordre de 60%.

Cette regression considérable de la fourniture en énergie électrique produite par les centrales thermiques a entrainé de nombreux délestages, précise ENEO. Fort heureusement, elle a été partiellement compensée par l’hydroélectricité dont la production a connu une hausse de 3% entre janvier et mars 2020.C’est ainsi que pendant la période sous revue, les centrales de Songloulou et d’Edea ont assuré 65% de l’offre énergétique au Cameroun, contre 19% pour les centrales à gaz de Kribi et de Dibamba.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :