Publicités

Cameroun – Education: Le ministre de l’Enseignement Supérieur, Jacques Fame Ndongo, désapprouve les diplômes du CRADAT

Une note ministérielle rendue publique ce lundi 13 juillet 2020 dénie au Centre Régional Africain d’Administration du Travail la compétence de délivrer des diplômes universitaires du système Licence-Master-Doctorat.

Les diplômes délivrés universitaires par le Centre Régional Africain d’Administration du Travail (CRADAT) ne sont pas reconnus par le ministère de l’Enseignement Supérieur. C’est la substantifique moelle d’un communiqué rendu public ce lundi 13 juillet 2020 par le ministre d’Etat, ministre de  l’Enseignement Supérieur, Jacques Fame Ndongo.

Le grand chancelier des ordres académiques précise que le CRADAT « n’est pas agréé comme établissement d’enseignement supérieur, habileté à délivrer les diplômes universitaires du LMD (Licence-Master-Doctorat) au Cameroun ». Il ajoute que seules les institutions de formation agréées par l’Etat du Cameroun bénéficient de cette prérogative exclusive.

Cette annonce donne matière à s’interroger sur le sort réservé aux diplômés sortis de cette institution intergouvernementale de perfectionnement et de recyclage des cadres africains de l’administration du travail. Dans quel environnement exerceront les Camerounais sortis de là, si tant est que leur pays ne reconnait pas leurs sésames ?

D’après nos confrères de Vision4, ce communiqué du ministre suscite des remous dans les rangs des étudiants, qui annonceraient un mouvement d’humeur sur leur camps au quartier Ngoa-Ekellé, à compter du mardi 14 juillet 2020. 

Communiqué de Jacques Fame Ndongo(c)                                                        CIN
Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :