Publicités

Cameroun – Economie : L’Etat veut hausser les prix du tabac afin de pouvoir décourager les consommateurs.

Le sujet est en discussions à l’Assemblée Nationale, et vise à préserver la santé des populations, entre autres.

Parmi les projets de loi déposés à l’Assemblée Nationale du Cameroun le lundi 15 juin 2020, figure celui autorisant le président de la République à ratifier le Protocole pour l’élimination du commerce illicite des produits du tabac. Le Ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, s’est présenté devant les députés le lundi 22 juin 2020 pour défendre ledit projet.

Au cours des discussions générales avec neuf députés, le ministre a indiqué que l’Etat envisage d’augmenter les prix des produits du tabac, aux fins de décourager au maximum les consommateurs, et préserver la santé des populations. Luc Magloire Mbarga Atangana préconise «la taxation des cigarettes et whiskys en sachet sera élevée afin de les rendre moins accessibles», a-t-il déclaré, dans des propos relayés par nos confrères de CRTVweb.

L’Etat veut privilégier le bien-être des populations sur les recettes générées par la commercialisation desdits produits, en proie au commerce illicite. Il subsiste de la contrebande sur les cigarettes en l’occurrence, malgré les multiples actions de contrôle des services publics. Ce projet de loi viendrait donc résoudre le problème. Et comme panacée, Luc Magloire Mbarga Atangana estime que «nous devons sortir de la dépendance extérieure en privilégiant l’industrie nationale».

En autorisant le président de la République à ratifier ce protocole, les députés œuvreront pour l’amélioration de la santé des personnes, notamment les jeunes qui en sont les plus exposés.

 

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :