Publicités

Cameroun – Dérive: La divulgation des écoutes téléphoniques d’Amougou Belinga se multiplie

En l’espace d’un mois, plusieurs conversations privées de l’homme d’affaires ont été mises sur la place publique; soulevant moult interrogations.

Les abonnés camerounais des réseaux et médias sociaux (WhatsApp, Facebook, YouTube etc.) sont servis ! Depuis cinq semaines, ils sont gratifiés des conversations privées du très célèbre homme d’affaires, Jean Pierre Amougou Belinga.

Les dernières en date ont été divulguées le 17 août 2020. Dans l’une d’entre elles, le patron du groupe L’Anecdote tance plusieurs personnalités, dont le Contre-amiral Joseph Fouda, conseiller spécial du Chef de l’Etat, ainsi que certains ministres.

Qui est à l’origine de ces fuites ? C’est la question que tout le monde se pose. Certains observateurs indexent les services de renseignements; s’appuyant sur le fait qu’ils sont les seuls à avoir accès aux écoutes téléphoniques.

Pour l’heure, nous ne pouvons confirmer ou infirmer cette thèse. Toujours est-il que les écoutes téléphoniques de M. Amougou Belinga atterrissent sur la place publique au moment où le promoteur de Vision Finances est en conflit ouvert avec le patron de la police, Martin Mbarga Nguelé. D’ailleurs, le nom du Délégué Général à la Sûreté National est régulièrement cité dans la plupart des conversations.

Peut-on donc établir un lien de causalité ? Là aussi, difficile de se prononcer. Une chose est certaine, la divulgation desdites écoutes pose plusieurs problèmes. Notamment le respect de la vie privée et l’intégrité des personnes affectées au service des écoutes téléphoniques. Ce qui fait dire au politologue Moussa Njoya qu’«il est plus que temps et urgent de réglementer strictement les écoutes téléphoniques au Cameroun».

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :