Publicités

Cameroun -Décentralisation: Augustin Tamba (Maire de Yaoundé 7)vise la présidence nationale de l’association Communes et Villes Unies du Cameroun

Le président de cette association dans la région du Centre est en course pour succéder à Emile Andze Andze, l’ancien maire de Yaoundé 1er, à l’instance faîtière.

Le maire de la commune d’arrondissement de Yaoundé 7, Augustin Tamba, par ailleurs président de l’entité Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC), antenne du Centre, rêve grand pour l’ensemble des municipalités camerounaises, et vise l’instance faîtière. Il a officiellement déclaré sa candidature le mardi 13 octobre 2020, au cours d’une conférence de presse à Yaoundé, aux côtés du maire de la commune d’Olanguina, dans le département de la Méfou-et-Afamba (Centre), Alphonse Didier Bikoula Bekono, et du premier adjoint au maire de la commune de Monatelé, Célestin Bedzigui.

L’édile de Yaoundé 7 a sur ces entrefaites, dévoilé le programme d’actions qu’il envisage d’implémenter à la tête des CVUC si ses pairs lui témoignent leur confiance. Il est clair pour Augustin Tamba que les CVUC «se doivent de participer activement non seulement au processus de décentralisation en cours, mais surtout de développer en leur sein une stratégie nouvelle susceptible d’accompagner nos communes dans leurs missions de développement», a-t-il résumé.

Concrètement, ledit programme est bâti autour de plusieurs points ,et prévoit d’intensifier le plaidoyer des communes auprès de l’administration centrale, notamment pour que leur soient reversés les 15% du budget de l’Etat qui leur sont dus, et qui constitueraient un apport indéniable dans le développement local des communes; structurer et renforcer l’intercommunalité, ce qui favorisera de fructueux échanges entre les communes et leur permettra d’atteindre leurs objectifs; améliorer les textes en vigueur en contribuant à accélérer l’application des décrets; assister les collectivités dans le recensement et l’exploitation de leurs potentialités économiques et socioculturelles, dans la stratégie d’attrait des investisseurs et d’obtention de financements, ce à travers le projet d’organisation d’un forum international en 2021 sur le financement des projets des collectivités territoriales décentralisées; bâtir le complexe des communes comportant un siège et un hôtel des communes etc.

Le patron des CVUC dans le Centre croit dur comme fer à l’implémentation de ce programme, fort d’un nombre certain d’avantages qu’il saura capitaliser pour y parvenir. Notamment une proximité géographique d’avec les différentes administrations concentrées dans sa ville de prédilection, qui lui favorisera une mobilité et une promptitude à intervenir pour les urgences de l’association; d’un esprit d’innovation qui se résume en l’efficacité et la crédibilité dont il fait montre. D’ailleurs, en seulement deux mois à la tête de CVUC Centre, il a engagé un vaste chantier structurel visant à donner une nouvelle couleur à cette antenne, à travers la signature de partenariats avec divers organismes.

Pour cette élection aux CVUC, Augustin Tamba, par ailleurs président du syndicat des maires du Mfoundi (Centre), fera face à l’adversité du maire de Wum (Nord-Ouest), Anthony Dighambong Mvo, du maire de Bélel (Adamaoua), Aboubakar Abbo, et du vice-président sortant des CVUC, Albert Anicet Akoa, par ailleurs maire en fonction de Ngoulmakong (Sud). Le successeur d’Emile Andze Andze, l’ancien maire de Yaoundé 1er, sera connu le 3 novembre 2020.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :