Publicités

Cameroun – Débat politique/Jacques Fame Ndongo (porte-parole du RDPC): «Celui qui chasse un chef d’Etat démocratiquement élu,… court le risque d’être, à son tour, chassé le lendemain»

Le Chef de la Communication du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais glisse un message subreptice à Maurice Kamto, le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, qu’il tance par ailleurs d’avoir commis des avocats pour proférer des menaces au chef de l’Etat Paul Biya.

Le Secrétaire national à la communication du Comité central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), Jacques Fame Ndongo, brille à nouveau par la logorrhée verbale qu’on lui connait lorsqu’il s’agit de défendre les positions de son parti. Dans une de ses protubérantes chroniques publiées ce mercredi 30 septembre 2020, le porte-parole du parti du flambeau ne lâche pas Maurice Kamto, le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), contre qui sont systématiquement orientées toutes les communications du parti au pouvoir depuis qu’il a annoncé qu’il allait «chasser» Paul Biya du pouvoir.

Jacques Fame Ndongo martèle que seules les urnes permettent de changer démocratiquement un régime. «Celui qui *chasse* un chef d’Etat démocratiquement élu, en faisant fi des lois et règlements de la République, court le risque d’être, à son tour, *chassé* le lendemain ou le même jour, dans un tohu-bohu infernal et tonitruant», prévient le porte-parole du RDPC dans un style grandiloquent.

Il tance par ailleurs les avocats du MRC, qui profèrent des menaces à l’encontre du président national de son parti, Paul Biya. Allusion faite à l’avocat canadien, Robert Amsterdam, qui a été commis par Maurice Kamto pour défendre la cause des manifestants arrêtés dans le cadre des marches du 22 septembre 2020, qualifiées par Fame Ndongo de «fiasco retentissant».

Publicités
Étiquettes : ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :