Publicités

Cameroun – Crise anglophone: L’armée reconquiert la route Oku-Kumbo (Nord-Ouest) contrôlée depuis 2 ans par les séparatistes

Cette infrastructure routière a été réhabilitée grâce à une importante opération militaire.

7 jours, et 500 soldats ont été mobilisés pour bouter les séparatistes hors des limites de la route Oku-Kumbo (Nord-Ouest), que ces derniers contrôlaient depuis deux longues années. Sous la supervision du Colonel Charles Alain Matiang, commandant de la 51e brigade d’infanterie motorisée basée dans la région du Nord-Ouest, les soldats de l’armée républicaine ont non seulement reconquis cette infrastructure routière, mais ont, en plus de cela, neutraliser 13 séparatistes et détruit 16 de leurs bases. Du côté de l’armée, un militaire a perdu la vie, et 3 ont été légèrement blessés.

«La route Oku-Kumbo dans le Nord-Ouest, coupée depuis 2 ans par les séparatistes a été réhabilitée par l’armée. Bilan de l’opération Ngoke-Bui, des objets de guerre saisis, 13 terroristes neutralisés, 16 bases détruites», ont indiqué nos confrères de la CRTV, l’office public national de radiodiffusion, dans un tweet publié le dimanche 5 juillet 2020.

Faisant son rapport au général Nka Valère, commandant de la 5e région militaire interarmées pour les régions de l’Ouest et du Nord-Ouest,  le 4 juillet 2020, le Colonel Charles Matiang a déclaré que: «étant donné les fortes pluies qui s’y sont abattus, cela a été très difficile pour nous et cela a permis aux ambazoniens de remarquer notre présence et de s’échapper avant que nous arrivions à leurs camps. Nous avons également rencontré quelques résistants, ce qui a entrainé la mort de 13 combattants séparatistes, dont beaucoup ont été blessés. De notre côté, nous avons perdu un de nos soldats et trois d’entre eux ont été légèrement blessés».

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :