Publicités

Cameroun – Conjoncture: Le groupe Bolloré licencie près de 20% de son personnel pour des raisons économiques

Ce sont plus de 200 employés, sur les 1100 que compte l’entreprise au Cameroun, qui ont été mis à la porte à cause de la conjoncture ambiante.

La filiale camerounaise du groupe français Bolloré Transport & Logistics a procédé au dégraissage de ses effectifs, pour des raisons économiques. Ce sont plus de 200 employés, sur les 1100 que compte l’entreprise, qui ont été mis à la porte, soit une réduction des effectifs de l’ordre de 20%.

Nos confrères de Investir au Cameroun qui ont révélé cette information, reprise par le quotidien Le Jour de ce mardi 28 juillet 2020, indiquent que cette mesure résulte d’un plan social négocié depuis janvier 2020 avec l’accord du ministère du Travail et de la Sécurité Sociale. «Le protocole conclu s’est assuré que les droits des licenciés sont respectés. Outre les droits légaux conventionnels, une prime de bonne séparation a été allouée à chacun allant de 3 à 9 mois de salaire», a confié le ministre Grégoire Owona .

Pour la direction générale de Bolloré Transport & Logistics, cette décision était difficile à prendre, mais importante pour la survie de l’entreprise, car depuis 2017, elle empile des résultats négatifs. «Notre métier subit de plein fouet les caprices d’une conjoncture internationale défavorable ayant entraîné de nombreuses faillites. Nous avons pu tenir jusqu’ici grâce au soutien de notre actionnaire. Le plan stratégique mis en œuvre à partir de janvier 2020 a été remis en cause par les effets accélérateurs du COVID-19», étaye le directeur général, Mohamed Diop.

Le plan social adopté par le groupe vise à renaître de ses cendres, de renouer avec la compétitivité et la rentabilité, pour pouvoir sauver près de 900 emplois directs après le dégraissage.

 
Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :