Publicités

Cameroun – Climat politique: Mgr Abraham Kome (évêque de Bafang) dénonce le système électoral en vigueur

Selon le prélat, ce système électoral est à l’avantage des dirigeants au détriment du peuple.

Tendu depuis l’élection présidentielle d’octobre 2018, le climat politique semble se crisper d’avantage depuis quelques semaines.

C’est que, le Président de la République a convoqué les collèges électoraux pour la tenue du scrutin des régionales le 6 décembre 2020. Pourtant, plusieurs acteurs politiques à l’instar de Maurice Kamto ou de Édith Kah Walla n’ont de cesse depuis des années, de dénoncer un système électoral verrouillé, taillé selon eux, à la mesure des gouvernants actuels.

Face à cette situation et devant les appels aux manifestations populaires, Monseigneur Abraham Kome, évêque du diocèse de Bafang, a publié le 14 septembre 2020 une déclaration.

 

«Le refus jusqu’à ce jour, de donner à notre pays un processus électoral plus à même de porter aux responsabilités ceux que le plus grand nombre aurait librement choisi, apparaît comme un stratagème au service de cette pérennisation aux fruits amères pour le plus grand nombre de citoyens», écrit le président de la Conférence Épiscopale du Cameroun.

Voici sa déclaration:

 
Publicités
Étiquettes : ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

%d blogueurs aiment cette page :