Publicités

Cameroun – Chefferie traditionnelle: Le sous-préfet de Yaoundé II ouvre la succession de Sa Majesté Biloa Effa, destitué par le ministre de l’Administration Territoriale

Il invite les personnes originaires du quartier Messa Nkoaba’a, désireuses de faire acte de candidature, à bien vouloir déposer leurs différents dossiers dans ses services.

C’est à travers un communiqué-radio publié le 12 mai 2020 que le sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé II ouvre officiellement la succession de Sa Majesté Biloa Effa dans la chefferie traditionnelle du 3è degré de Messa Nkoaba’a à Yaoundé.

Mamadi Mahamat commence d’abord par rappeler que le désormais ex-chef a été destitué par un arrêté du ministre de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji, signé le 6 décembre 2019. «Il convient de rappeler que cet acte ouvre la vacance à la tête de ladite chefferie», dit-il, comme le prévoit l’article 9 décret No77/245 du 15 juillet 1997 portant organisation des chefferies traditionnelles.

Aussi, l’autorité administrative invite-elle les personnes originaires de ce territoire, désireuses de faire acte de candidature, à déposer les différents dossiers à la sous-préfecture de Yaoundé II, basée au quartier Tsinga.

La destitution de Sa Majesté Biloa Effa a été perçue dans l’opinion, comme un règlement de comptes politique vis-à-vis de ce proche de l’opposant Maurice Kamto. Une position partagée par l’intéressé qui avait qualifié l’acte ministériel d’abomination. 

«Pour votre gouverne monsieur le ‘‘ministre’’, c’est par dévolution héréditaire que nous sommes le Roi ! Il est bon pour vous d’intégrer que nos traditions et coutumes précèdent l’Etat. Non seulement précèdent l’Etat, mais en l’occurrence nous rappellent que cet Etat, nous l’avons accueilli, hébergé, biberonné, et fait grandir. Cet Etat dont vos exploits ministériels répertoriés contribuent si tristement à en saper les fondements visibles et invisibles», avait-il fait savoir.

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post

Cameroun – Energie : la société ENEO surprise en flagrant délit et humiliée par (ARSEL) le régulateur du secteur énergétiqueCameroun – Energie : la société ENEO surprise en flagrant délit et humiliée par (ARSEL) le régulateur du secteur énergétique

Dans une lettre adressée au patron de l’entreprise camerounaise en charge de la distribution de l’énergie électrique, le Directeur Général de l’Agence de Régulation du Secteur de l’Électricité (ARSEL), dénonce

%d blogueurs aiment cette page :